Carnet de route

Initiation et validation grandes voies partie 2

Le 30/05/2021 par Henri-Charles Blondeel

Nous nous retrouvons aux Pérouses par un beau dimanche (le 30 mai, tiens, c’était la fête des mères, désolé m’man...) au matin (à 9h30 : ça va, on a pu dormir un peu…).

Aujourd’hui, c’est partie 2 du cycle de grande voie proposé par le CAF, pour apprendre (ou réviser) ses manips.

Tout le monde ne se connaît pas, c’est l’occasion de se remémorer ou d’apprendre quelques prénoms : Marc, Martine, Dominique, Isabelle, David, Gilles, Jéremy, Barabara, Yann, Denis (il en manque, je m’excuse d’avance pour qui j’ai oublié!).

Bien sûr si certains sont mal réveillés, c’est qu’ils ont passé la nuit à potasser le référentiel de Secours Vertical...

Jules et Julie arrivent et nous déchargent en un temps record jeux de cordes à double, matos perso et matériel pédagogique pour cette formation grande voie.

La visio de la semaine a permis de défricher le terrain en abordant tout ce qu’il y a à savoir avant d’aborder les manips. Notre gentil formateur s’est aussi assuré que tout le monde arrive avec son matos. C’est autant de temps de gagné pour la journée.

Sur le caillou on ne rêve pas, il y a bien des relais intermédiaires qui ont poussé, pour travailler en 2 longeurs malgré la faible hauteur du rocher. Et Jules nous propose même des cordes de longueurs adaptées, bravo la préparation ! (C’est pas trop court t’es sûr ? Bah tu feras bien ton noeud en bout de corde...)

Allez le moment est venu de se concentrer. Jules nous explique en bas comment monter un relais et assurer du haut suivant la configuration. Rien n'est laissé au hasard, chaque choix est justifié. Les cerveaux chauffent un peu dans une série de questions / réponses du type : Pourquoi les virolles vers l’extérieur ? Pourquoi vers le bas ? Où est-ce que je me vache ? Comment me placer ? Est-ce que je communique à mon second à ce moment là ? Que se passe-t-il si un point lâche ?

Puis on met tout ça en pratique sur nos mini grandes voies de 2 longueurs (la sortie par le haut nous permet de repousser le rappel à plus tard).

Difficile de faire un sans faute avec tout ce qu’il y a à retenir, mais Jules et Julie sont là pour observer et assurer la sécurité de tous. On s’adapte au terrain, on se pose des questions, on fait des choix qui mettent en jeu la vie de son assuré... et tout se passe bien !

Ce sera à peu près le même enchaînement pour aborder le rappel. On commence par une séance de présentation et questions confortablement assis en bas, avec de l’ombre pour qui veut. Après un rapide casse croûte on mettra ça en pratique dans nos mini grandes voies.

En plus des fondamentaux “relais vaché”, “bout de corde”, “quand tu veux” et “départ”, on a pu entendre des (moins académiques) “merde il est où mon machard ?”, “pourquoi ça descend pas?”, ou encore “attends ravale pas ! J’ai laissé le noeud en bout de corde !”.

Le programme de la matinée est terminé (comprendre : il est déjà 15h) et on oublie un peu sa fatigue pour lancer la seconde partie. Un covoit s’organise pour monter à Tamié pratiquer l’assurage avec des cordes à double. Une partie plus reposante car moins de manips, avec en plus le plaisir de grimper un peu (voire de se dépasser pour qui veut !)

Bon de là à retourner grimper en couenne avec une corde à double, je ne sais pas, mais en tout cas après cette petite pratique on se sent moins gauche avec nos 2 cordes dans le descendeur. Pas vrai ?

Retour à Faverges un peu avant 19h. Merci beaucoup pour votre temps Jules et Julie, et bien sûr rendez-vous pris au Veyrier pour la partie 3 !







CLUB ALPIN FRANCAIS FAVERGES
FOYER MUNICIPAL
LA SOIERIE
141 ROUTE D ALBERTVILLE
74210  FAVERGES-SEYTHENEX
Contactez-nous
Tél. 04 50 32 54 05
Permanences :
Annulée COVID (avant les vendredi 20h - 21h30)