Carnet de route

École d'aventure autonomie : parapente !

Le 21/10/2020 par Eloïse
On est enfin de retour (après 3 sorties annulées à cause de la météo…) ! 
On a eu la chance de participer à une journée parapente, organisée par le CD74 pour les jeunes cafistes savoyards et haut-savoyards. Au programme donc : pente école le matin, tartiflette à partager et vol en biplace !! 
On est allé dans un grand champ pour faire de la pente école, c’est-à-dire qu’on a appris à gonfler notre voile tout seul, exactement comme avant un décollage sauf qu’on ne décolle pas (ça nous est arrivé de voler quand même 1 ou 2 secondes, le bonheur !). Il faut d’abord mettre la sellette (le sac à dos/siège) puis y accrocher les deux mousquetons qui sont reliés aux suspentes (les cordelettes grâce auxquelles on reste en vie). Les suspentes tiennent la voile par l’intrados (le dessous de la voile, contrairement à l’extrados qui est le dessus de la voile) et le divisent en quartiers. Pour faire monter la voile, on doit courir le buste en avant en donnant tout ce qu’on a, on dirait pas mais c’est physique en fait. Une fois que la voile est au-dessus de notre tête, c’est position « avion de chasse » : on lâche les avants (suspentes qui tiennent le frontal de la voile), donc on a plus que les freins dans les mains et on met les bras derrière le plus haut possible, pas hyper stylé comme position mais ça marche plutôt bien. En théorie, la voile continue alors de voler tant qu’on court. En pratique, c’est pas si simple. On a quand même tous (Dorian, Blandine, Pauline, Joris et Eloïse) fini par réussir.
Après on est retourné à l’atterrissage pour manger… la fameuse tartiflette ! On a aussi eu l’honneur d’une démo de vol par Flavio, triple champion de France de vol libre. C’était hyper impressionnant : il a fait des acrobaties en l’air avec une voile d’une dizaine de m2 (en comparaison, une voile biplace fait plutôt 40m2).
Et enfin direction le décollage : on a dû faire une petite rando pour y accéder (700m d+ en 1h), on a compris après que les moniteurs étaient montés en voiture, l’arnaque. Puis c’était le grand saut ! Pour ma part, c’était vraiment génial. Il faisait un peu froid mais ça valait tellement le coup qu’on oublie ça. C’était incroyable cette vue depuis le ciel sur les montagnes aux couleurs d’automne et avec une lumière du soir. Mon moniteur m’a fait faire un 360 autour de la voile (on était à l’horizontale, une sensation ouf !) et j’ai même pris un peu les commandes pour apprendre !
Merci à tous pour cette journée exceptionnelle !
Eloïse
Des photos et une vidéo ici






CLUB ALPIN FRANCAIS FAVERGES
FOYER MUNICIPAL
LA SOIERIE
141 ROUTE D ALBERTVILLE
74210  FAVERGES-SEYTHENEX
Contactez-nous
Tél. 04 50 32 54 05
Permanences :
Vendredi 20h - 21h30