Carnet de route

EN QUETE DU GRAAL : L'AUTONOMIE EN SKI DE RANDONNEE

Le 07/01/2019 par DONNATE Edmond

Désigné volontaire pour écrire une petite bafouille en guise de compte rendu de cette sortie, et élu par un vote totalement anti démocratique par 13 voix « pour » et 1 voix « contre (la mienne) c’est avec  résignation  grand plaisir que je m’attèle donc à cette tâche.

Le lieu : Le Chinaillon (au nord du Grand Bornand) direction l’Aiguille Verte, pour une arrivée au col juste en dessous.

La météo : nuageux, brumeux, parfois un rayon de soleil, un peu frais (mais la montée, de même que la descente nous ont sacrément bien réchauffés)

La neige : aie, aie, aie !!

Le groupe : au top.

Cette sortie concernait 2 groupes, l’un « vers l’autonomie » composé de 6 randonneurs, l’autre « vers l’autonomie bis » (comprenez par là les redoublants de l’année dernière) composé de 3 randonneurs, le tout sous l’œil attendri attentif de 4 encadrants et orchestré par 1 formateur (tous les noms figurent ci-dessous).

Au local : rendez-vous à 8h00. Tour de table et présentation des participants ; petit briefing sur la rando de la journée et le programme proposé par nos GO.

La montée : les 2 groupes ont évolué ensemble. Au départ du parking et faute de neige, les skis ont été fixés sur nos sacs pour un portage d’une dizaine de minutes (phase d’échauffement). Puis les choses sérieuses ont pu commencer avec de nombreuses conversions à la clef, histoire de bien se familiariser avec cette technique. Ainsi, notre  formateur était à l’affut de toutes les particularités du terrain pour nous amener tout naturellement  dans l’ambiance « vers l’autonomie » : pari gagné. Un peu hésitantes et parfois mal assurées au début, nos conversions sont devenues au fil de la montée et grâce aux « bons » conseils de nos encadrants, plus sûres et plus rapides. Force a été de constater que nos « redoublants » ont bien tiré leur épingle du jeu.

Les couteaux ont rapidement été sortis de nos sacs (…non, pas pour la bagarre générale) mais pour les fixer à nos skis : une première pour moi et nous n’étions pas trop de trois pour les mettre en place. Un simple rodage initial du matériel dirons-nous !

Un rare rayon de soleil lors de cette ascension montée, a permis à un rapace (gypaète  barbu ?) de venir nous saluer par un survol majestueux : sans doute pour nous féliciter d’être sortis du lit un dimanche matin ou d’avoir osé braver la montagne dans ces conditions.

Au sommet : Il était presque midi et un beau soleil nous invitait à faire notre pause déjeuner. Le casse-croute a donc été tiré du sac. Nota : pour ceux qui souhaiteraient s’affranchir d’un compte-rendu de sortie : c’est du chocolat noir pour notre présidente,  de préférence vers les 80%.

La descente : on nous avait promis un peu de neige douce moins dure, mais de l’avis général, ce ne fut pas le cas. Donc, l’objectif pour nous tous était de rester dignes sur nos skis en évitant, et ce grâce parfois à quelque figure acrobatique défiant la loi de la gravité, de ne pas se retrouver par terre. Je vous rassure de suite, nous sommes tous arrivés sains et saufs au parking !

Petit exercice : pour terminer cette journée en apothéose, notre formateur nous avait concocté un petit exercice d’utilisation du DVA (Détecteur de Victime d’Avalanche). (En l’absence de pioche, pic et autres accessoires conséquents pour creuser, le dégagement d’une victime ensevelie a été reporté à une date ultérieure). Nous avons donc manipulé nos DVA, un entrainement bien utile à tous, permettant de concrétiser de manière pratique la théorie abordée quelques semaines auparavant lors d’une formation au local. Cela a également donné l’occasion de découvrir la singularité de certains appareils.

Qui a eu la chance de participer à cette journée ? :

1)      Le formateur : Yves-Marie

2)      Les encadrants : Benoît, David, Baptiste et Marie-Do (la présidente ;  si besoin, relire le petit texte « au sommet » : à bon entendeur salut).

3)      Le groupe « vers l’autonomie Bis » : Didier, Isabelle et Caroline.

4)      Le groupe « vers l’autonomie » : (on garde tout naturellement le meilleur pour la fin) Patrice, Christophe, Jean-Luc, Gilbert, Nicolas et Edmond (c’est moi).

La neige est annoncée cette semaine ; à bientôt donc  pour une prochaine randonnée.

Edmond.

CLUB ALPIN FRANCAIS FAVERGES
FOYER MUNICIPAL
LA SOIERIE
141 ROUTE D ALBERTVILLE
74210  FAVERGES-SEYTHENEX
Contactez-nous
Tél. 04 50 32 54 05
Permanences :
Vendredi 20h - 21h30
Agenda