Carnet de route

Direction les hauts sommets suisses

Le 05/08/2018 par Baret Christophe

Pour ce 1er week-end d’août, c’est parti pour 7 valeureux (Philippe, Laurence, Sylvie, Claude, Nadine, Dorothée et Christophe) pour une sortie sur 2 jours direction un des hauts sommets du valais suisse : le Mont Blanc de Cheilon.

Pas encore parti, déjà le premier dilemme : par où effectuer la marche d’approche ? Depuis le barrage de la grande Dixence (un peu moins de route mais très longue marche d’approche à plat) ou depuis Arolla avec son « terrible » Pas de Chèvres ? N’écoutant que notre courage, va pour le Pas de Chèvres !

Le départ est agréable dans un joli vallon bien vert. La température est bien agréable et bien moins élevée que du côté français ce qui n’est pas pour nous déplaire. Les premiers glaciers se laissent apercevoir entre les hauts nuages notamment le Pigne d’Arolla. Après quelques heures d’une montée progressive, voici l’arrivée au Pas de Chèvres et même pas peur ! La descente se fait par une succession d’échelles et de plateformes sans réelle difficulté. La suite est une longue descente raide jusqu’au glacier de Cheilon  qui semble lui aussi avoir fortement reculé ; mais rien n’est perdu, la cabane des Dix est en vue de l’autre côté du glacier. La traversée du glacier permet de déambuler entre les rochers suspendus sur leur pied de glace et les bédières pas toujours simples à traverser.

Plus que quelques efforts et nous voici au refuge. Un bon repas pris dans une bonne ambiance très chaleureuse et animée (merci au gardien pour le Fendant J), une bonne nuit  et rendez-vous tôt le lendemain.

Nous partons direction de col de Cheilon et le soleil nous fait l’honneur d’un très joli lever juste avant l’atteinte du col. Le choix a été fait de réaliser l’ascension par la voie normale, nous empruntons alors la longue arrête qui doit nous mener au glacier sommital. Les températures et la pluie de ces derniers jours ont fortement fait reculer la neige et la partie en rocher est plus longue que prévue.

Le glacier atteint, la neige est bonne et nous atteignons rapidement l’arrête finale sous le sommet. Quelques pas d’escalade facile nous amènent au sommet à 3870 m ; voilà nous avons vaincu le Mont Blanc de Cheilon ! La vue est superbe et le Cervin, ou Matterhorn puisque nous sommes en Suisse, se laisse admirer entre les nuages.

Après une pause bien méritée, c’est parti pour 1900 m de descente ! Après 8h de descente nous voici à la fin de cette superbe sortie ; et histoire de ne pas trop souffrir de la chaleur une bonne pluie bien rafraichissante nous accompagne sur la fin ; décidément ils font vraiment les choses bien en Suisse !

CLUB ALPIN FRANCAIS FAVERGES
FOYER MUNICIPAL
LA SOIERIE
141 ROUTE D ALBERTVILLE
74210  FAVERGES-SEYTHENEX
Contactez-nous
Tél. 04 50 32 54 05
Permanences :
Vendredi 20h - 21h30
Agenda