Carnet de route

Dans le Champsaur

Le 20/02/2018 par C, R, Y, C, M, MG, M, MD, N

Après un départ de Faverges sous la pluie, arrivée au gîte de l'Ancolie ; un casse-croûte bien apprécié au sec, avant un départ en ski de randonnée pour le Palastre (2278m), sous le soleil et avec une neige skiable ! Retour au gîte pour déguster les oreilles d'âne (à ne pas confondre avec le bonnet d'âne !) et un comté fabuleux en provenance directe du Jura !

Nous passerons les détails d'une nuit calme…

Le 2ème jour débute par un réveil à 7h : départ pour le Vieux Chaillol (3163m, «que c'est long mais que c'est beau, l'Éverest d'un jour» signé un inconnu), sous le soleil et temps doux ; la randonnée commence par une piste verte de la station de Chaillol 1600 ; après une montée sur un chemin d'été dans les mélèzes, une légère difficulté contraint le groupe (et un couple) à se séparer… en toute sérénité grâce aux radios.

Compte-rendu du 1er groupe : passage éclair au col de la Pisse, suivie d'une traversée très botteuse pour parvenir au col de Côte Longue (pas vu la cabane des Parisiens, mais passés dessus) : le Vieux Chaillol semble bien proche, il n'en est rien… Une montée tranquille (pas énervée dirait certain…) nous permet d'atteindre un splendide 360° au sommet du Vieux Chaillol ; dans cette alpe sublime, nous étions entourés d'abîmes horrifiques ! Après un casse-croûte bien mérité, descente dans une neige difficile à skier ! Le groupe complet se reconstitue au col de la Pisse…

Compte-rendu du 2ème groupe : le chemin d'été nous semblant peu engageant, surtout voyant le 1er groupe galérant, nous décidâmes de revenir à notre 1ère idée, à savoir retrouver l'itinéraire d'hiver normal à partir du réservoir… (commentaires masqués !!!???…) Ce petit détour touristique nous prit 1h30, avant d'entamer la montée du Col de la Pisse (2354m) ! Avancée rapide de 2 des membres pour tenter de rejoindre le sommet (objectif atteint pour l'un des 2), casse-croûte au col pour les autres, suivi d'une traversée ascendante en direction d'une crête vierge de toute ascension (2650m) pour avoir une vue impressionnante sur le Viso !

La suite de la descente en groupe s'effectue au milieu des cactus (dixit une personne), dans une neige de printemps facile à skier ! Et pour terminer, la piste bleue nous permet de finir en groupe E.S.F. piou-piou !

Au menu du soir, joues de porc confites et pommes de terre à la salardaise excellentes !

Dodo à 21h !

Samedi matin, nous sommes sous la pluie, ce qui permet d'écrire le compte-rendu ! Petite visite touristique à la fromagerie de Pont du Fossé, repas au sec, sieste, puis 7 «courageux» partent soit-disant faire du ski de rando… qui se transforme en déambulation dans la station d'Orcière ! 2 belles rampes d'escalier permettront à certain(e)s de faire du fractionné et ainsi d'apprécier la saucisse de Morteau/chou du soir, et le gâteau poires/chocolat en l'honneur de l'anniversaire de Marie-Ginette !

Nuit quelque peu sonore dans certaine chambre...

Dimanche matin, grand bleu au-dessus de 1500, nous partons pour la Recula (2450m) : montée grandiose sous le soleil et au milieu des mélèzes, ciel remarquablement pur ! Depuis le sommet, nous verrons un secours au loin… ce qui refroidira nos ardeurs ! Donc descente tranquille dans une neige déjà bien alourdie par le soleil et piègeuse avec les ancienne traces. Retour au gîte à 14h, puis séparation du groupe, 4 personnes décidant de jouer les prolongations encore un jour…

Pour les 4 chanceux, départ lundi matin pour le village typique de Prapic : après une longue marche quasiment à plat en rive droite du Drac, nous évoluons au gré de combes, bosses, creux, le tout dans une neige croûtée… merci à 2 traceurs chambériens, que nous relayerons brièvement, avant de laisser la main à un jeune… L'objectif de la Crête des Lauzes Rousses (2915m) étant finalement atteint, place à la descente… dans une neige difficile et un terrain varié, allant du lit d'un torrent (avec présence de belles gouilles) à la traversée de coulées d'avalanche ! Retour à prapic au bout de 8h30 de balade et 1400m de D+… mais la vue au sommet méritait largement cet effort !

Un grand merci à René d'avoir organisé ce séjour dans le Champsaur !

Et une mention toute spéciale pour l'accueil, la gentillesse et la disponibilité de Virginie et Thierry du gîte de l'Ancolie (recommandé par le caf de Faverges, nouveau label) !

 

Plus de photos dans la photothèque !







CLUB ALPIN FRANCAIS FAVERGES
FOYER MUNICIPAL
LA SOIERIE
141 ROUTE D ALBERTVILLE
74210  FAVERGES-SEYTHENEX
Contactez-nous
Tél. 04 50 32 54 05
Permanences :
Vendredi 20h - 21h30
Agenda